Les Fines Goules

14 septembre 2017

Le sauvignon est-il si sincére à Sancerre ?

Grande réunion des Fines Goules ce soir pour notre rentrée avec les 10 membres qui se serrent autour de la table. Nicolas abandonnant sa chaise d’angle habituelle pour présider la séance et chiper à Raf ses expressions de maitre de cérémonie.

Cédrig arrive en retard et en pétard après que des épisodes paternalo-pétroliers nous le fasse arriver avec une humeur à redresser.

20170915_192423

Nous sommes ce soir à un voyage à l’aveugle autour de Sancerre, terre que beaucoup de Fines Goules connaissent pour l’avoir visitée, l’avoir couru voire même y avoir laissé une part de son enfance.

Mise en bouche en blanc avec la Roussanne douce et sudiste de Las Vals (Corbière).

 

 

Les bouteilles, toutes sauvignon de Sancerre, ont été apportées à la table par Cyril, Raf, Benoit et Hakim. Dégustation complètement à l’aveugle pour ne pas reconnaitre sa bouteille favorite..

L’ordre de dégustation des vins est aléatoire, les bouteilles sous alu étant pris au hasard dans le carton de préparation.


Vin#1 –Loire, Sancerre, Domaine Vacheron, domaine 2015

bouteille ramenée de la cave perso d’Hakim après une visite au domaine avec son club du Championnat de France de dégustation

 
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Robe très limpide. Tapisse le verre.
Nez chaleureux. Un peu de champignon de Paris, de la pomme granny, des fruits jaunes (pêche, poire).voire exotique (fruit de la passion).
La bouche est grasse, arrondie. Un peu de piquant équilibre le tout. Equilibré mais trop de douceur pour certains.
Note moyenne de 15,9. la meilleure note de la soirée.
20170915_192259

 


Vin#2 – Loire, Sancerre, Domaine Fouassier, “Les Romains” 2012

  Bouteille de la cave de Cyril, ramenée lors d’une visite au domaine organisée pour un autre club de dégustation
20170915_192315 Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Couleur un peu plus dorée.
Nez moins riche. Un peu d’ananas, pâte de fruits (coing), pomme.Poire mure. Un peu de fumé.
.Bouche sur la sucrosité et l’acide. Impressions contrastées d’acidité trop dure pour certains et de sirupeux pour d’autres.
Note moyenne de 12,1 Parmi les trois moins appréciés de la soirée

Vin#3 –Loire, Sancerre, Vincent Pinard, “Nuance” 2015

  Bouteille ramenée du domaine après la visite estival de Raf
Ce que les dégustateurs en ont pensé
Couleur plus claire.
Nez fadasse (discret), du buis. Bonbon anglais.
Tendu en bouche, des nuances variétales du sauvignon. Fruit de la passion.
Note moyenne de 13,9 Au milieu..
20170915_192326

Vin#4 – Loire, Sancerre, Domaine Fouassier, “Les Grands Champs” 2012

 

Bouteille de la cave de Cyril, ramenée lors d’une visite au domaine organisée pour un autre club de dégustation  
20170915_192345 Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Couleur foncée.
Nez Yuzun porc au citron. Un peu beurré. Des notes kimméridgiennes pour les connaisseurs.
Bouche légère, acide et amère. De la longueur. Mais acidité
Note moyenne de 11,0. Le perdant de la soirée.

Vin#5 – Loire, Sancerre, Philippe Auchère, domaine 2014

 

L’inconnu de la soirée grâce à Benoit qui a une histoire sur Bué.
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Le plus doré des cinq vins dégustés.
Premier nez ne sent pas bon. Poudre à pétard, pierre à fusil, bourgeon de cassis.
En bouche un gout métallique persistant. Le poivron vert de son descendant Cabernet Sauvignon.
Equilibré et complexe.
Note moyenne de 12,5. Vin de contraste ..
20170915_192403

Vin#6 – Loire, Sancerre, Gérard Boulay, “Monts Domnés” 2013

Bouteille ramenée du domaine par Cyril qui y a ses entrées grâce à la cellule normande de LPV )
20170915_192412 Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur très claire.
Nez sauvignon, plus fin que le Vin#3.
Bouche tendue, sans acidité agressive. Tonique
De la matière/
Note moyenne de 14,8. La deuxième meilleure note.

Le Coin du statisticien.

.Avec 10 participants, les avis parfois tranchés permettent de bien différencier les 6 vins.

image

 

Les clans se sont formés parmi les 10 Fines Goules avec un clivage des deux côtés de la table .

image

Posté par CyrilBasco à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


25 mai 2017

Les Fines Goules tournent au rosé

Comme aurait pu dire Audiard : « Les fines goules ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnait ». Après avoir âprement débattu  sur le thème c’est donc le rosé de Provence qui avait été choisi pour cette dernière séance.

C’était, cela étant, sans compter sur notre Baptiste National qui a fait main basse à la fois sur l’organisation et sur le thème en nous amenant des rosés des 6 coins de l’Hexagone en incluant Cyril dans le complot pour la 6eme bouteille.

Les 6 vins ont été présentés à l’aveugle dans leurs bouteille mais masqués par des chaussettes alu à la dernière mode du côté de Saint Tropez.

Un des éléments marquants de la dégustation fut le tour de magie préparé de main de maître par Baptiste. Au cours de notre repas antivegan à base de barbecue sans aucun accompagnement,  c’est devant nos yeux ébahis qu’il a fait un tour à la David Coperfield : un magnifique lâché de bouteille de balsamique provoquant la disparition instantanée d’une assiette et de deux verres en cristal du service de grand-maman… On se serait cru dans une scène du film « Le prestige ».

Pour en revenir aux choses sérieuses : les six vins dans l’ordre de la dégustation.

DSC_1317

Mise en bouche en blanc avec le chenin de Chinon “Les Blancs Closeaux 2012 de Pierre et Bertrand Couly.


Vin#1 – Loire, Chinon, Jean-Maurice Raffault, rosé 2014

Payé 12€ par Baptiste

 
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur Saumonée, un peu flashy.
Nez herbeux, végtal.
Attaque acide, pomme certe. Cassis. Raisin sec, pêche pas mûre.
Bien foutu
Note moyenne de 12,2.
image

 


Vin#2 – Bordeaux, Bordeaux Clairet, Château Penin 2016

Merlot 100%. Macération courte. Fermentation de 20 jours à une température constante de 15°C Payé 6.70€ par Baptiste (1jour1vin)
image Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Couleur soutenue.
Nez yaourt à la fraise. un peu de fruits rouges, cassis,
Bouche décalée par rapport au nez. bonbon acidulé. Plutôt fade.
Note moyenne de 10,2 Parmi les deux moins appréciés de la soirée

Vin#3 –Sud-Ouest, Côtes de Gascogne, Domaine du Tariquet, Marselan rosé 2016

Marselan Payé 6,20€ par Baptiste
Ce que les dégustateurs en ont pensé
Beau rose, girly.
Nez élégant, frais, verdure. Un peu de perlant et les arômes de vins blancs font penser à à crémant de Loire.
De la longueur, du gout.
Note moyenne de 14,0 Le gagnant Plaisir/Prix de la soirée.
image

Vin#4 –Languedoc, Coteaux du languedox, Château Püech-Haut, Prestige rosé 2016

60% Grenache, 40% Cinsault. Pressurage direct. Débourbage statique à froid. Fermentation alcoolique en cuve inox à basse température Payé 11,50€ par Baptiste (1jour1vin)
image Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Bouche acide, chimique (poire). fruitsd jaunes à fleur blanche.
Note de vin rouge.
Note moyenne de 10,0. Le perdant de la soirée. Merci aux FG: je retrouvais ce vin et l’évitais trois jours plus tard à un diner en terrasse d’un étoilé normand !

Vin#5 –Côtes du Rhône, Tavel, Château d’Aqueria, Tavel 2016

Payé 9,90€ par Baptiste (1jour1vin)

Grenache noir, Syrah, Mourvèdre, Cinsault, Clairette, Bourboulenc, Picpoul. 24 à 48h de macération en cuve, puis assemblage des cépages deux par deux, fermentation à température contrôlée, entre 17 et 18°C, durant 15 jours
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Nez parfumé, fraise surcé
Yaourt à la fraise.
Note moyenne de 12,0..Le ventre mou de la dégustation: pas franchement bon, pas franchement mauvais..
image

Vin#6 – Corse, Calvi, Domaine Alzipratu, Pumonté rosé 2014

 Sciacarellu et Grenache Payé 19,20€ par Cyril (commande au domaine)
image Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Fraicheur au nez. Plaisant, épicé.
Gras en bouche. Beurré.
Finale douçâtre eet longue.
Note moyenne de 14,8. La meilleure note de la soirée, mais aussi la quille la plus chère.

Le Coin du statisticien.

.Malgré l’audience assez faible (5 participants), les différences entre les vins sont marqués.

image

image

DSC_1316Baptiste en vedette ce soir pour être l’auteur de la séance se démarque aussi par ses gouts particuliers. C’était le bon gars pour nous faire voir la vie en rose, même si il ne nous a pas converti à ses gouts particuliers.

image

Posté par CyrilBasco à 20:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 avril 2017

Peut -on se faire du bien au portefeuille sans avoir mal aux cheveux dans le Languedoc ?

Certaines Fines Goules n’ont pas encore finis leur crise d’adolescence œnologique et en sont encore à aimer l’exubérance des vins Languedociens qui vous donnent de la confiture pour pas cher.

L’idée de cette séance populiste est de mettre de côté des fonds pour s’offrir des costards de Côte Rôtie pour une prochaine séance.

La collecte des bouteilles était confiée à Raf et Cédrig qui ne sont pas allés plus loin que leurs caves pour en remonter ces bouteilles de rouge épais dont ils aiment abreuver leur amis.

Les six vins ont été transvasées dans des bouteilles bordelaises anonymes et dégustées dans un ordre aléatoire.

Les six vins dans l’ordre de la dégustation.


Vin#1 – Corbières, Domaine du Grand Arc, Cuvée des Quarante 2014

Payé 7,90€ par Raf au salon des VI

 
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur violette, dense.
Nez de tabac hollandais. Alcool, cerise noire juteuse, banane séchée. Origan (pizza).
Acidité en bouche. Parfums simples.
Note moyenne de 13,4.
DSC_1216

 


Vin#2 – Languedoc, Vin de France, Mas de Martin, cuvée Roi Patriote 2013

Cabernet Sauvignon (50%),Cabernet Franc (25%), Merlot (20%) et Tannat ( 5 %)  Payé 10€ par Céd au salon des VI
DSC_1217 Ce que les dégustateurs en ont pensé.
.Nez alcool, herbacé (foin). Complexe, réglisse. De la viande.
Astringence persistante en bouche..
Note moyenne de 13,3 .

Vin#3 – Coteaux du Languedoc, Château Puech-Haut, cuvée Prestige 2012

60% Grenache, 40% Syrah  Payé 13,90€ par Raf au salon des VI
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur moins foncée, un peu d’évolution
Nez de tabac à pipe. cassis frais (fruit noir et frais). Herbacée (mousse verte).
Douceur du zan en bouche. Caramel
Note moyenne de 14,4.
DSC_1218

Vin#4 – Coteaux du Languedoc, Grés de Montpellier, Mas de Martin, cuvée Cinarca 2011

  Payé 10€ par Céd au salon des VI 
DSC_1219 Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Couleur claire.
Nez fadasse, peu parlant.
Sucrosité à l’attaque et acidité en milieu de bouche. mentholé..
Note moyenne de 11,1. La moins bonne note de la séance

Vin#5 – Côtes du Roussillon, Mas Amiel, Pur Schiste 2015

Payé 9,90€ par Raf au salon des VI 

 
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur violette.
Nez laiteux, banane flambée. Myrtille, mûre, mirabelle, poire.
En bouche, pas l’agressivité de l’alcool. équilibre. Beau jus de raisin.
Note moyenne de 14,7..La meilleure note de la dégustation,.
DSC_1220

Vin#6 – Coteaux du Languedoc, La Tour Penedesses, Les Crêtes 2015

  Payé 7,30€ par Raf aux Incroyables de la FAV Leclerc
DSC_1221 Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Vin déviant (piqure acétique) avec odeur de vernis à ongle qui le rend indégustable, même par les plus bobos des Fines Goules amateurs de vins nature..
Note moyenne de 07,3.

Le Coin du statisticien.

.

 

image

Posté par CyrilBasco à 18:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2017

Glissade en Savoie

Les vins de Savoie sont très connus puisque amateurs de vins ou pas, ce sont les skieurs qui en boivent en station lors de leurs vacances d’hiver ou les amateurs de raclette en s’approvisionnant au supermarché en bas de la rue. Bref toutes les conditions pour que ce tirage au hasard parmi la production savoyarde ne les fasse tomber sur une bouteille caricaturale de la Jacquère locale.

Les Fines Goules comptent des très grands skieurs et des gros amateurs de fromages alpins fondus mais un seul amateur de vin du coin. Charge à lui d’apprendre la conversion à ses compères pour les remettre dans la pente des vins de qualité que certains vignerons talentueux arrivent à produire sur les pentes de la Combe de Savoie.

Les vins étaient servis bouteilles visibles, les dégustateurs ne connaissant pas les vins de la région en dehors de leur mauvaise réputation.L’ordre de la dégustation avait été choisie pour monter en complexité.

Les six vins dans l’ordre de la dégustation.


Vin#1 – Chignin-Bergeron, Domaine Michel Magnin, Verticale 2009

DSC_1149

Appellation Chignin Bergeron
Cépage Bergeron (aka Roussane)
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Nez miel, lacté, yaourt à l’ananas et pêche blanche.
nouche attaque trop amère, aigre par rapport à l’annonce du nez. du fumé, de la pierre. Finale caramel..
Note moyenne de 13,0.
 

 


Vin#2 – Roussette de Savoie, Domaine Michel Magnin, 2010

Appellation Roussette.
Cépage Altesse.
DSC_1150
  Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Nez pétrole du Riesling Banane mûre. Du miel et de la pate de coing. Presque Iodé.
Belle structure. Fond sucré. Amertume à la fin..
Note moyenne de 14,1. .

Vin#3 – Vin de Savoie, Les Fils de Charles Trosset, Arbin Mondeuse, Prestige des Arpents 2012

DSC_1151

Appellation Arbin Mondeuse
cépage Mondeuse.
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur un peu violette. Nez de poivre (de Pondichery pour les voyageurs culinaires), clou de girofle. Un peu de croupi aussi. Du bois (alors qu’il n’y a aucun élevage sous bois ici).
Bouche amère et verte.
Note moyenne de 13,1.
 

Vin#4 – Vin de Savoie, Les Fils de Charles Trosset, Arbin Mondeuse, Prestige des Arpents 2009

  DSC_1152
  Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Nez un pu poivré. Alcool à brûler. Crotin d’écurie.
Bouche tanique, granuleux. Fin de bouche rappeuse.
Note moyenne de 12,6. La moins bonne note de la séance

Vin#5 – Vin de Savoie, Domaine Michel Magnin, Arbin mondeuse, Tout un Monde 2009

DSC_1153

 
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Nez badiane, mentholée, fraicheur. Des nuances avec des touche de sous-maturité,
Bouche bois exotique, un peu vert.
Note moyenne de 15,0..La meilleure note de la dégustation, même si pas significativement plus élevée que les autres bouteilles.
 

Vin#6 – Vin de Savoie, Domaine du Prieuré Saint-Christophe, Mondeuse Tradition 2004

Cépage Mondeuse,
à l’entrée de la Maurienne, à Freterive.chez Michel Grisard
DSC_1154
  Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Nez lacté, voire fromage.
Bouche passée, cuir.. Encore un peu de poivre, du muguet. Le profil évolué ne plait pas.
Note moyenne de 12,9.

Le Coin du statisticien.

Les vins ont bien divisé les Fines Goules, avec un peu de mauvaise fois de l’organisateur qui a surnoté les bouteilles sorties de sa cave.

Chacun a cependant changé d’avis sur les vins de Savoie, en ayant trouvé au moins un sur les six qui l’ait surpris, voir séduit.

image

 

 

Beaucoup d’isolement entre dégustateurs.Heureusement, le combo Raclette+Tartiflette qui suivit lissa toute ses différences dans une avalanche de patates arrosées de fromage fondus.

image

Posté par CyrilBasco à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 décembre 2016

Découverte du Maconnais

 

Séance sur la découverte d’un terroir, avec les vins blancs de Chardonnay.  Sélection partiale du cœur de la région avec quatre Pouilly-Fuissé et deux appellations limitrophes. Sur deux millésimes contrastés dans les styles des vins: 2014 et 2015.

Les vins étaient servis à l’aveugle aux onze participants et dans l’ordre aléatoire déterminé par la pioche des deux animateurs du club qui n’avaient pas préparés la séance.

Les six vins dans l’ordre de la dégustation


Vin#1 – Pouilly-Fuissé – Château des Rontets, Les Birbettes 2014
acheté au salon des Vignerons du Sud 36,00€

DSC_0938

 
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur jaune claire à pâle.
Nez acidulé. Fruits de la passion fraiche. Ananas. Des épices (vanille)
Bouche acide qui picote. Vif come un kiwi. De la longueur avec un finale de pain grillé. De l’amertume pour certains.
Note moyenne de 13,2. Dans la ventre mou statistique des vins de la séance.
image

 


Vin#2 – Macon Verzé – Nicolas Maillet, 2015
acheté au salon des Vignerons du Sud 13,00€

  DSC_0939
image Ce que les dégustateurs en ont pensé.

Plus de gras au nez. Fruits jaunes, compote de poire à la vanille. Fleur blanche. Banane, abricot. Pas de bois.
Bouche attaque pas acide. Equilibré.
Note moyenne de 14,4. Deuxième note de la séance mais reste dans la ventre mou statistique des vins de la séance.

Vin#3 – Saint-Véran – Jacques Saumaize, La Vieille Vigne des Crèches 2015
acheté au salon des Vignerons du Sud 15,00€

DSC_0940

 
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Couleur quelques reflets verts.
Nez fondu et léger, plus frais. Un soupçon de bois (vanille). Floral (tilleul).
Bouche dans le style du deuxième vin. Assez acide. Bon équilibre.
Note moyenne de 14,2. Troisième note de la séance mais reste dans la ventre mou statistique des vins de la séance.
image

Vin#4 –

Pouilly-Fuissé – Domaine Cheveau, Vers Cras 2014
Acheté chez le caviste GrandsBourgognes 16,65€

  DSC_0941
image Ce que les dégustateurs en ont pensé.

Couleur moins pâle. Nez bois, toasté, beurré, lacté. Très chardonnay nord-américain, Meursault.
Bouche sur la vivacité. Fondu et boisée. Manque de matière. Amertume en finale.
Note moyenne de 13,7. Dans la ventre mou statistique des vins de la séance.

Vin#5 – Pouilly-Fuissé – Jacques Saumaize, La Maréchaude 2015
acheté au salon des Vignerons du Sud 19,50€

DSC_0942

 
Ce que les dégustateurs en ont pensé:
Nez de fruits exotique (ananas mûr) Sucré et acidulé. Un peu boisé.
Bouche typé de l’image du maconnais par les dégustateurs. Plus ou moins acide suivant les dégustateurs. Sucrosité de la pâte de coin. Boisé fin.
Note moyenne de 16,4. Meilleure note de la séance et statistiquement plus apprécié que les autres vins.
image

Vin#6 –

Pouilly-Fuissé Château des Quarts, Clos des Quarts 2014
Acheté chez le caviste GrandsBourgognes 31,05€

  DSC_0943
image Ce que les dégustateurs en ont pensé.
Robe aux petits reflets verts.
Nez sur le citron vert. Et un peu fromage ! Du bois. Plat.
Bouche fait le grand écart de l’acidité au caramel. Plat et court malgré l’acidité
Note moyenne de 12,0. La plus mauvaise note de la séance.

Le Coin du statisticien.

Malgré le faible nombre de participants pour les statistiques, le vin #5 ressort en tête avec une longueur d’avance. Le groupement des vins suivant les notes de plaisir est d’ailleurs homogène, le groupe ayant classé les vins de façon homogène les deux vins les mieux notés (Vin#2 et Vin#5) sont ensemble et les deux moins biens notés aussi (Vin#1 et Vin#6).

image

Posté par CyrilBasco à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 octobre 2016

Le Choc des Dents Noires: Madiran contre Cahors

Raf, grand amateur des jus de planches merlotais bordelais et des vins brulants du Collioure, avait rassemblé pour notre séance la Panzer Division des vins rouges français. Les armes du soir seraient donc le Tannat et le Malbec, les poudres à canon des appellations Madiran et Cahors.

Qu’on se le dise, les anthocyaDSC_0771nes allaient couler à flot ce soir.Verres blindés requis et double épaisseur de nappes sur la table.

DSC_0770Pour réveiller tout le monde après la journée de travail, un vin blanc sans souffre italien avec ses notes de pamplemousse et de quinine ((un vrai Gini) fait son effet et déclenche un tollé plus ou moins poli contre lui.
Le tranchant net d’un sauvignon sud-africain met tous les palais d’aplomb et nous ouvre les oreilles au discours de présentation de Raf des appellations Madiran et Cahors.

L’objectif de la séance est de retrouver dans les 6 vins dégustés à l’aveugle deux types tranchés qui nous permettraient de donner une identité gustative au Tannat et au Malbec.

Le garage de Raf avait servi de laboratoire de préparation pour le carafage des vins avant le service, tous ayant pu se dégourdir les polyphénols pendant une heure.

 

 

 

 Les vins, 3 Madiran et 3 Cahors, sont servis masqués dans un ordre aléatoire. Tous les vins ont été achetés sur le site 1jour1vin lors d’une vente thématique.

Les 6 vins dans leur ordre de dégustation:

 

DSC_0772Vin#1 Cahors Clos Triguedina “Le Petit Clos” 2012
8,50€
terroirs argilo-calcaires, viticulture traditionnelle, égrappage, cuvaison de 20 jours à 29°C, élevage partiel en fûts de 2ème vin.

Couleur opaque, grenat, magenta et violet (bref toute la palette. Pense-bête : se procurer un nuancier des couleurs du vins)
Beaucoup d’odeurs: cendrier (cendre froide de cigarette), un peu de cheval, légèrement boisé, des fruits (prune, framboise, cerise confite, violette), un peu végétale.
Bouche sur la framboise et l’acidité. équilibré. Amertume de l’endive en fin de bouche.

Note moyenne: 12,3. Dans le groupe de queue.

 

DSC_0773

 

 

 

 

Vin#2 Madiran Domaine Sergent “Fût de chêne” 2012
8,50€
100% tannat
.Viticulture traditionnelle. égrappage total. Macération préfermentaire à 11-13°C pendant 5 jours. fermentation alcoolique en cuves nox et malolactique en cuves béton. élevage 12 mois en fût de chêne dont 1/3 neufs.

Couleur peinture monocouche (plusieurs d’entre-nous ayant investi une nouvelle maison récemment ont une bonne appréciation du pouvoir couvrant).
Odeurs de cerise, citronnelle sucrée, menthol, cassis, tabac blond et boite à cigare. Eucalyptus des produits nettoyants.
Remplit la bouche mais manque de nuance. Charpenté. légèrement citronné plus que vanillé. Fraicheur sur la résine de pin

Note moyenne: 15,4. La deuxième note au classement de la soirée, pas statistiquement différente de la première.

 

DSC_0774Vin#3 Madiran Château Montus 2012
17,00€
80% Tannat, 20% Cabernet Sauvignon
terroirs fortes pentes à galets roulés, sous-sol argiles brunes, orangées en strates, exposition générale sud, drainant et chauds favorisants les fortes maturités. Vendanges à la main en cagette sur une seule couche. Viticulture raisonnée. Macération de 3 à 6 semaines. Fermentation à 28°C, fermentation malolactique en cuve bois. élevage sur lies en fûts pendant 12 à 14 mois, 80% fût neuf et 20% fûr d’un vin.

Nez assez semblable au vin #2, en moins prononcé. café au lait, de l’alcool (pruneau à l’eau de vie).
Bouche beaucoup d’alcool, très vanille et caramel. Boisé putassier. Laisse l’impression d’un éclair à l’arôme café.

Note moyenne: 11,0. La plus mauvaise note pour le vin le plus cher de la soirée. Nous avions déjà fait l’expérience avec un autre groupe de dégustateurs que Montus ne plait pas beaucoup.

 

 

 

 DSC_0775Vin#4 Madiran Château Bouscassé 2011
11,00€
50% Tannat, 25% Cabernet Sauvignon, 25% Cabernet Franc
Terroirs de croupes argilo-calcaire, argiles marbrées, donnant des vins structurés, équilibrés et riches, aptes au vieillissement. Vendanges à la main en cagette sur une seule couche. Viticulture raisonnée. Macération de 3 à 6 semaines. Fermentation à 28°C, fermentation malolactique en cuve bois. élevage sur lies en fûts pendant 12 à 14 mois,  fût de un à deux vins.

Nez domestizé (© kiki), floral, trop discret pour certains. Caramel mou (beurre salé). fumée de bois.
Bouche équilibrée, soyeuse. “Défonce pas la gueule” (© jessaipluki). Plus fin. Trop de bois quand même.

Note moyenne: 15,6. La meilleure note de la séance, quoique non statistiquement différente de la deuxième. Les gonzesses de la séance semblent plus apprécier la finesse de ce vin qui nous éloigne de la poigne attendue de la dégustation.

 

 

DSC_0765Vin#5 Cahors Clos Triguedina 2012
13,50€
Malbec, Merlot, Tannat
Terroirs argilo-calcaire et argilo-siliceux, en semi-coteaux sur les 2ème et 3ème terrasses du Lot. Vendanges à la main. Viticulture raisonnée. Vinification avec remontage de 10 à 15 jours. élevage en fûts de chêne de l’allier durant 18 mois, dont 1/3 de neuf et 2/3 de un ou deux vins.

Nez surprenant, voir puant (crotte de poule), ressemble au vin#1. Chimie du chewing gum à la chlorophyle. Un peu de frui (fraise marat des bois, purée de fraise).
Bouche moins désagréable. L’acidité donne de la fraicheur.

Note moyenne: 11,9.
L’avant-dernier de la séance.

 

 

 

DSC_0776

 

 

Vin#6 Cahors Le Clos d’un Jour “Un jour sur Terre” 2014
14,50€
Malbec
Terroirs argilo-calcaire en 3ème terrasses. Orientation soleil levant-couchant.Vendanges à la main. Viticulture biologique. Vinification en cuves inox. 4 semaines de cuvaison avant pressurage avec une macération à chaud (27°C). élevage de 18 mois en jarre de terre cuite

Nez moins atypique. arômes en sourdine. Un peu de mûre monte. Mou.
Bouche de confiture de fraise  ®monoprix gourmet, myrtille.
La couleur et l’amertume dévoilent sa jeunesse.

Note moyenne: 14,0. Troisième note de la séance, ne permet de le distinguer du trio statistique de tête.

 

 

 

 


Au jeu de qui est qui, seul Raf a attribué les 6 bouteilles à leur bonne appellation, suivi de Cyril (4 bouteilles).

image

Pour les amateurs de statistique, les notes de plaisir ne permettent pas de différencier les deux appellations. image

Les vins de cette séance ont beaucoup partagé les neuf dégustateurs: pas facile de trouver son wine budy avec le Sud-Ouest.

image

Posté par CyrilBasco à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 septembre 2016

Les Fines Goules refont le match

Finies les vacances et retour aux choses sérieuses avec le match en retard de la saison 2016 des Fines Goules avec notre séance de dégustation “caisse mystère”.

Cette année, c’est Bapt qui s’y colle avec un de ses cavistes favoris parisiens. En ramenant les 6 vins choisis par son caviste, il nourrit l’espoir de renouveler l’exploit de Cédrig lors de la Caisse Mystère 2013: il avait touché le jackpot en retrouvant à l’aveugle un des vis achetés chez son caviste.
Cédrig absent ce soir-là pour cause d’épidémie familiale de gastro laissait libre le boulevard du succès et de la parole déchainée à Bapt. Heureusement le stress de la compétition et l’effet krypronite de l’horloge franc-comtoise l’ont vite assagi après l’esbroufe des premières bouteilles.

DSC_0729

Hakim, arbitre international de Montigny, nous avait concocté un barème qui est au concours de dégustation ce que le découpage des circonscriptions est aux élections politiques.
Voici donc pour nos archives le barème de la Caisse Mystère 2016:
- cépage: nommer un seul cépage. 1 point par tranche de 10% de la proportion de ce cépage dans le vin.
- AOP: citée une Appellation. 7 points pour la bonne, 4 points si l'appellation citée n’est pas bonne mais dans la même région viticole que le vin. Les régions sont délimitées ainsi: Bordeaux, Bourgogne, Loire, Alsace, Languedoc-Roussillon, Provence, Corse, Sud-Ouest, Jura, Savoie, Rhône, Champagne.
- Millésime: 3 points. Pas de tolérance.
- Domaine/Producteur: bonus de 3 points.
- Nom de la cuvée: bonus de 2 points.

Comme pour une séance standard, la note de plaisir était aussi à donner malgré la dimension cérébrale de l’exercice.

DSC_0739L’apéro avait un peu trainé en attendant les retardataires (tout le monde sauf Mika)... et le maitre de cérémonie et fournisseur de bouteilles Bapt, le Johnny de la soirée qui avait laissé à sa douce le soin de préparer les bouteilles en les transvasant dans des contenants anonymes.
Pour conserver la neutralité des palais, mise en bouche avec un Verdejo espagnol puisque la consigne du choix des bouteilles Mystère était de ne pas sortir du classicisme français.

 

 

 

 


DSC_0740Vin#1: Marsanne (10 points) Roussane (0 poitns), Saint-Joseph, Rhône 2014, Christophe Pichon
Prix caviste 21,50€

Beaucoup de Chardonnay dans les réponses, dont l’impression est renforcée par l’élevage en fût. La brulure de l’alcool fait penser au grenache blanc.

Note moyenne de plaisir: 12,7

 

 

 

 

DSC_0730

 

DSC_0741Vin#2 Riesling, Mosel, Allemagne, 2003, Alfred Merkelbach, Ürziger Würzgarten Riesling Auslese, Alfred Merkelbach
Prix caviste 29,90€

Sabotache: Un piège puisque nous sortons de la consigne des frontières françaises.
Nos grands chefs qui avaient dégustés la semaine précédente les Riesling alsaciens ont reconnu sans faillir les notes pétrolées du cépage. Beaucoup sont restés en Alsace mais trompés par les sucres de ce vin se sont éloignés du cépage.

Note moyenne de plaisir: 13,2

 

DSC_0731

 

DSC_0742Vin#3 Gamay, Bourgogne, Saint-Amour, 2014, Domaine du Chatelet, Vieilles Vignes,
Prix caviste 16,00€

Vin très peu apprécié. Seul l’unique amateur inconditionnel du Gamay présent ce soir-là reconnait le cépage. Les autres, ne sachant pas ce qui est bon et ne pouvant pas écrire ce comtpe-rendu, errent dans le dictionnaire des cépages, avec l’apparition du Merlot de bourgogne.

Note moyenne de plaisir: 11,0 (la plus mauvaise note de la soirée)

 

 

 

DSC_0743Vin#4 Cinsault (10 points), Languedoc-Roussillon, Minervois, 2009, Boyer-Domergue, Campagne de Centeilles,
Prix caviste 15,40€

Un peu taquin puisque ce 100% Cinsault pour les œnophiles amateurs du domaine est annoncé à 80-95% pour garder l’appellation Minervois. Mais bon, personne n’avait trouvé l’appellation. Et bravo à Bapt qui signe là son coup d’éclat en reconnaissant le Cinsault.

Note moyenne de plaisir: 12,5

 

 

DSC_0733

 

 

DSC_0744Vin#5 Syrah (3 points) Grenache (4 points) Mourvèdre (3 points), Languedoc-Roussillon, Languedoc Saint-Saturnin, 2011, Mas d’Estelle, Cor Rouge
Prix caviste 13,00€

Le vin le plus classique de la sélection, mais les dégustateurs avaient perdu leur repères avec le Gamay et le Cinsault précédent ne savaient plus où aller. Mais ils ont apprécié.Comme quoi avec le vin le bonheur est dans l'égarement.

Note moyenne de plaisir: 14,1 (meilleure note de la dégustation, statistiquement meilleure que le Gamay pour nos dégustateurs).

 

 

DSC_0745Vin#6 Syrah, Cornas, Rhône, 2013, Domaine Durand, Prémices
Prix caviste 26,60€

Heureusement, nous finissons par un grand classique à la lecture simple pour les érudits . Manque un peu de soleil en 2013 pour être classé correctement dans la dernière appellation au sud du nord.

Note moyenne de plaisir: 13,5

 

 

 


DSC_0738On refait le match.
Un caviste joueur qui a surestimé nos talents de dégustateur en nous concoctant la caisse de 6 bouteilles:
- pas de Bordeaux dans la sélection: participation au Bordeaux bashing ou piège pour les stratèges qui s’attendaient à trouver au moins une bouteille de la région viticole la plus célèbre au Monde ?
- un Riesling Auslese en dehors des règles de sélection (pas français et non représentatif des styles de vins français).
- Un Cinsault pur. Cépage certes à la mode (à juste titre pour les amateurs de Pinot et ceux qui auront cru reconnaitre un merlot de Bourgogne) mais qui ne représente que lui-même et la conviction des rares vignerons qui le réhabilitent en dehors des appellations.

Un vainqueur incontestable (bibi) que toutes les mauvaises fois ne peuvent pas remettre en question, ni les points litigieux récoltés sur des “Vieilles Vignes”. Marsanne et Gamay auront été les juges de paix de cette année.

image

Pour les matheux, les apparentements entre les dégustateurs d’après les notes de plaisir qu’ils ont données aux vins.

image

Posté par CyrilBasco à 20:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 juin 2016

Le Bojo pour les Potos

Finalement ils sont venus les Fines Goules pour gouter du Beaujolais même si comme tant de concitoyens ces vins n’attirent pas en dehors du troisième jeudi du mois de novembre.

DSC_0574L’enjeu de la soirée était d’illustrer la qualité du gamay sur ces sols granitiques des Crus du Beaujolais, soit dans leur version jeune (millésime 2014 et 2015) soit dans leur version bonifiée par l’âge (millésime 2009, réussi par beaucoup de vignerons). Il y a déjà peu de monde attiré par le Beaujolais, alors l’idée qu’il puisse se bonifier en vieillissant échappe à l’expérience du plus grand nombre.

Des vins sortis de la cave personnelle de l’animateur pour essayer de contrer la mauvaise fois partisane de Hakim et Raf, heureusement un peu fatigués par ces premières chaleurs d’été.

Petit apéro avec un crémant Blanc de Noir du grand manufacturié Bailly-Lapierre, découvert la semaine précédente dans leur impressionnante cave souterraine en-dessous des vignes de Saint Bris la vineuse ravagée par le gel noir d’avril dernier et la grêle plus récente.

 DSC_0575

Les vins ont été servis à l’aveugle, dans un ordre aléatoire défini par la main d’Hakim qui ne savait pas ce qui se cachait derrière le papier d’aluminium.
Les vins dans l’ordre de la dégustation avec les appréciations que j’ai pu entendre ce soir là:


Vin#1 Beaujolais, Côte de Brouilly, Château Thivin, cuvée Zacchary 2009

Bouteille récupérée au domaine une semaine avant en prévision de cette dégustation pour la confronter à l’autre 2009 prévue dans la séance.

DSC_0577Couleur violette foncée, presque typé Syrah.
Nez pruneau, cerise noire, cassis. Attaque piquante mais corps de velours. Assez court et des touches de bois. La verdeur ressort en finale.

Note moyenne 13,4. La meilleure note de la séance. Ce qui est rare pour le premier vin dégusté toujours un peu sous-estimé.


Vin#2 Beaujolais, Moulin à Vent, Domaine de Vissoux, cuvée Les Trois Roches 2014

Bouteille achetée au domaine après une dégustation coup de cœur à Bien Boire en Beaujolais en avril dernier.

DSC_0579Couleur franchement rouge.
Nez floral, bonbon arlequin, fraise, mentholé.
Bouche avec une attaque douce mais marquée par l’acidité.

Note moyenne 8,5. Significativement la plus mauvaise note de la séance. Problème de bouteille ? personnellement, je n’ai pas reconnu le vin que j’avais gouté à Bien Boire en Beaujolais ni un vin qui dépasse les 15 sur 20 dans les guides.


Vin#3 Beaujolais, Chiroubles, Daniel Bouland, cuvée Chatenay 2014

Bouteille goutée au domaine mais pas de vins à vendre sur place donc recours au Garde Vins pour se la procurer.

DSC_0581Nez fumée et épices. Un peu acétique. Purée de fraise, lactée.
Bouche attaque sur la fraise. Puis petits fruits rouges (groseilles), finale épicée (poivre blanc).

Note moyenne 10,4. Avant-dernière note de la séance, significativement moins bien notée.


Vin#4 Beaujolais, Morgon, Dominique Piron, cuvée Côte de Py 2009

DSC_0583

Bouteille achetée au domaine.

Couleur opaque.
Nez banane trop mûre. Un peu d’écurie. (Je suis le seul à lui trouver des notes iodées de coquillage).
Bouche sur confiture de fraise à la violette. L’amertume est plus loin en finale.

Note moyenne 13,1. (La moyenne est dopée par ma très bonne note).


Vin#5 Beaujolais, Moulin à Vent, Domaine de Vissoux, cuvée Les Trois Roches 2009DSC_0585

Bouteille achetée au domaine. La même cuvée que le 2014 en Vin#2

Nez neutre.
Bien fait en bouche. Pas d’amertume, équilibre de la rondeur et de l’acidité.
Pas beaucoup d’émotions pour la plupart.

Note moyenne 12,9.


Vin#5 Beaujolais, Fleurie, Anne-Sophie Dubois, cuvée Les Cocottes 2015

Bouteille achetée lors de mon passage chez mon caviste bourguignon(Grands Bourgognes). Seule bouteille dont je ne connais pas le vigneron de visu, seulement de réputation.

DSC_0587Couleur violacée.
Bouche sur l’acidité. Très fruité, presque chimique (cerise choupachoups) (trahit sa jeunesse et le millésime 2015).
De la cannelle bien identifiée grâce à notre Fine Goule indienne.

Note moyenne: 13.


Le coin du statisticien

image

 

Les dégustateurs regroupés par affinités pour les 6 vins de la soirée:

image

Posté par CyrilBasco à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mars 2016

Languedoc en gant de velours

 

image

image

 


Domaine Magellan 2013 6€
Vin de Pays de l'Hérault
Cuvée Le Fruit Défendu
75% Cinsault, 25% Syrah

 

 


HERMITAGE DU PIC SAINT-LOUP 2011 12€
AOP PIC SAINT LOUP
CUVEE TOUR DE PIERRE
40% Syrah, 40% Grenache, 10% Mourvèdre, 10% Carignan

 


DOMAINE DU PAS DE L’ESCALETTE 2013 12€
CUVEE LE PETIT PAS
Grenache (45%) - Syrah (30%) - Carignan (15%) - Cinsault (10%)
Rq : Contreforts du Larzac, sols profonds, argilo-calcaires. 350m d’altitude.
Vendanges manuelles, élevage de 10 mois en cuves tronconiques en bois.


DOMAINE DE L'HORTUS 2014 11€
Bergerie de l'Hortus
AOP Languedoc - Pic Saint Loup
60% Syrah, 20% Grenache, 20% Mourvèdre


DOMAINE DE LA TRAVERSEE 2012 17€
AOP LANGUEDOC-TERRASSES DU LARZAC
35% Syrah, 35% Grenache, 20% Carignan, 10% Cinsault
Rendement : 17hl/ha
Élevage (18 mois ): Syrah en cuve bois tronconique, grenache en foudre ovale. carignan et cinsault en cuve béton ovoïde.


DOMAINE DE LA TERRASSE D’ELISE 2013 17€
Vin de Pays de l'Hérault (TERRASSES DU LARZAC)
CUVEE LE PIGEONNIER
100% CARIGNAN

 


image

image

Posté par CyrilBasco à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 février 2016

Bordeaux blanc

Les Sept dégustateurs du soir avait été recruté par Raf pour défendre le village du Bordeaux blanc submergé par la réputation de ses rouges.

DSC_0321

 

Pour une soirée où le Sauvignon sera en bonne place, le plus célèbre des Nouveau-Zélandais Cloudy Bay nous sert de boute-en-train.

Puis viennent à l’aveugle les 6 bouteilles :

 


Vin#1 – Bordeaux Entre deux Mers – André Lurton, Château Tour de Bonnet blanc 2014

DSC_0316
Style de vin Frais et Fruité
Assemblage Sauvignon 52% / Sémillon 33% / Muscadelle 15%
Météo L'hiver et le printemps ont été très doux. Mais l'été 2014 n’a pas tenu ses promesses : pluviométrie élevée en juillet, fraîcheur en août. Un été indien inespéré, à partir de septembre, avec des températures élevées, a été très favorable à la récolte et à l'obtention d'une bonne maturité.

Nez variétal de bourgeon de cassis, de buis. Avec des notes de miel et de cire d’abeille
La bouche est sur l’amertume avec une finale citronnée.

Note moyenne: 14,3. Première note ex-aequo, mais pas significativement différente des 4 premières.


Vin#2 – Bordeaux Graves – Château Chantegrive, cuvée Caroline blanc 2012

SURFACE 16hectares
SOL Sable graveleux et sous-sol de nature argilo-calcaire. Exposition plein sud.
DENSITÉ 6500 pieds/ hectare
ÂGE MOYEN 35 ans
CÉPAGES 50% Sémillon & 50% Sauvignon
CULTURE Culture raisonnée, vignes enherbées, ébourgeonnage & éclaircissage
VENDANGES Manuelles en petites cagettes et pressurage à l’abri de l’oxygène.
VINIFICATION Macération pelliculaire à froid, stabulation à froid durant 3 semaines puis fermentation et élevage sur lies en barriques de chêne français (50% neuves) durant 9 mois et bâtonnages réguliers.
PRODUCTION 55 000 bouteilles.

DSC_0317

La couleur est foncée. Le nez est terne, avec des senteurs de reblochon et de chat stressé (la poésie de Bapt ressurgie dès le deuxième vin).
La bouche est sur le pétrole et le zan fait penser à un Pessac ou un Riesling pour les dégustateurs de compétition. Mielleuse et sucré. Finale sur des notes fumées.

Note moyenne  14,3 Première note ex-aequo, mais pas significativement différente des 4 premières. Il aurait pu passer ne tête si l’un des dégustateurs ne l’avait pas aussi franchement repoussé.


 Vin#3 – Bordeaux Entre deux Mers – Cheval Quancard, Cuvée Hortense – Prestige 2014

DSC_0315

Une grande Cuvée de Cheval Quancard issue de raisins sélectionnés à la parcelle et vinifiés en barriques de chêne (renouvelées pour deux tiers chaque année) durant 6 mois.  L’accent est mis sur le Sauvignon (70% ), le Sémillon (20%) et la Muscadelle (10%).
Localisation : Bordeaux
Terroirs : Argilo-calcaire
Densité de plantation : 4500 pieds / hectare
Rendement : 72 hectolitres / hectare

Moins de buis au nez.
En bouche l’équilibre est moins réussi, plus sur l’acidité. Des notes de fruits à noyau. Gout de liquoreux sans sucre. Fleur d’oranger et finale sur le bois.

Note moyenne 13,7. Deuxième note de la séance, mais pas significativement différente des 4 premières


Vin#4 – Bordeaux Grand Cru classé de Graves Pessac Léognan – Château Carbonnieux 2010

  DSC_0318

Bouteille morte: sur l’oxydation des vins jaunes et des odeurs fécales repoussantes (Cacarbonnieux)
Indigne d’un Grand Cru Classé. Bouteille de loin la plus chère de la séance. Elle a dû avoir une histoire avant d’atterrir dans l’armoire à vins du Leclerc où Raf est allée la chercher.


Vin#5 – Bordeaux Graves Pessac Léognan – Château Tour Léognan blanc 2014

DSC_0319 Sauvignon : 50%, Sémillon : 50%
Second vin de Château Carbonnieux

Le nez est sur l’acidité du citron. Des relents de lait fermenté, tourné. Un peu musqué (aisselle de renard dixit notre goupil Bapt), sueur.
Bouche sur l’acidité de la cerise.

Note moyenne 9,4. Leur second vin n’arrive pas à redresser la réputation flinguée ce soir de Carbonnieux.


Vin#4 – Bordeaux Grand Cru classé de Graves Pessac Léognan – Château Couhins 1996

Un vieux millésime de l’employeur de beaucoup de dégustateur du soir. La dégustation à l’aveugle a permis de ne pas exercer notre droit de réserve. DSC_0320

Robe difficilement comparable tellement les années ont changé la donne.
Nez végétal, de bacon fumé, d’ananas rôti.
En bouche pas trop de gras et acidité écrasante.

Note moyenne 12,7. Statistiquement pas différente des 3 meilleurs.

 


image

 

image

Posté par CyrilBasco à 07:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,